EMINEM de la Noé d'Orient

(USTARITZ du Pérouet cot.6 X CH ALOXE CORTON des Monts du lac Cot.6)

Né le 03/09/2009

Cotation 4 - Recommandé

Champion International d'Exposition 2013

CANT, Stages Troupeau

** Chien en Contrat d'Élevage depuis le 06 novembre 2009 **

1ere lecture (Pr Fau): Dysplasie C en date du 18 octobre 2010 (cotation correspondant à la plus mauvaise hanche)

2eme lecture (Pr Fau): Dysplasie C en date du 23 mars 2011 (cotation correspondant à la plus mauvaise hanche)

3eme lecture (Pr Quévar) : Dysplasie A1 en date du 06 juillet 2011 (réalisée en Belgique)

Règlement International d'Élevage de la FCI :

http://www.fci.be/circulaires/8-2012-annex-fr.pdf

Extraits :

"Les seuls chiens qui peuvent être considérés en parfaite santé en termes d’hérédité sont ceux transmettant les caractéristiques du standard d’une race, son type et son tempérament et ne présentant aucun défaut héréditaire substantiel qui pourrait menacer l’aspect fonctionnel de leur progéniture. Les pays membres et partenaires sous contrat de la FCI doivent par conséquent éviter que les standards incluent des exagérations des caractéristiques qui pourraient mettre en danger la fonctionnalité des chiens."

 ***

"Les chiens présentant des défauts éliminatoires, telles que un tempérament malsain, une surdité ou une cécité congénitale, un bec de lièvre, un palais fendu, des malformations notoires de la mâchoire ou des défauts dentaires prononcés, une atrophie progressive de la rétine, les chiens souffrant d’épilepsie, de cryptorchidie, de monorchidie, d’albinisme, de dysplasie sévère avérée de la hanche ou encore les chiens présentant des couleurs de poil non désirées ne peuvent être utilisés à des fins d’élevage."

 ***

"En matière de « gestion » des défauts héréditaires tels que la dysplasie de la hanche ou l’atrophie progressive de la rétine, les pays membres et partenaires sous contrat de la FCI doivent tenir un registre des chiens touchés par ces maladies, les combattre d’une façon méthodique, enregistrer de façon continue les progrès réalisés et en faire part à la FCI sur demande. Si un test ADN est réalisé, le vétérinaire qui le pratique devra vérifier et certifier l’identification (par micro-puce ou tatouage) du chien comme cela est de coutume pour tout certificat de santé; le certificat délivré par le laboratoire devra comporter, outre le résultat, toutes les données relatives à l’identité du chien."

Photos propriétés "La Noé d'Orient"

Tous droits réservés - Copyright © 2005 - de la Noé d'Orient. Aucune reproduction, même partielle n'est autorisée sous peine de poursuites !